Éloge d’une gourmandise intemporelle Il a une couleur de blé mûr et semble plus rude que ses cousins endimanchés de la Capitale achetés à la hâte, dans les aéroports. Lui, le Macaron de Lauzerte, il prend son temps, il est sûr de lui,  au-delà des modes : déjà, il y a 900 ans, dit-on,  Raymond [&hellip

Lire la suite